S'organiser, c'est se protéger !

Modifié le 10/02/2015

… ou plus clairement : ne pas vous laissez surprendre ! Des gestes simples à appliquer au quotidien vous permettront de limiter les risques d’agression à l’encontre de votre commerce.

Pharmacie-Les-mesures-de-protection-organisationnelle
  • Un conseil maître : Soyez discret . Ne parlez pas de votre travail dans les lieux publics même pour raconter une anecdote qui vous semble anodine. En effet, les malfaiteurs s’informent en général en se faisant passer pour des clients, en repérant vos habitudes et en fréquentant aussi les lieux que vous fréquentez.
  • Privilégiez, tant que possible, des prises et fins de services collectives  afin que les arrivées et les départs du personnel se fassent en même temps. A défaut, mettez en place un code dit de « Bonne arrivée » : la première personne qui ouvre le magasin signale que tout va bien en repositionnant un objet dans la devanture par exemple).
  • Faites appel à une société de gardiennage . Vous pouvez vous rendre sur le site Internet du Conseil national des activités privées de sécurité (CNAS)  pour plus d'informations.
  • Ne tombez pas dans la routine . Prenez quelques minutes notamment avant l'ouverture et avant la fermeture afin d'observer votre environnement et de relever tous comportements suspects. Il vaut mieux faire appel aux services de police pour rien que trop tard.
  • Variez les horaires et les trajets lors de dépôt de fonds  ou lors de livraison, si vous ne faites pas appel à une société de transport de fonds. Ayez toujours un leurre visible ou à la main et portez les valeurs dissimulées sur vous.
  • Faites appel à un coursier  pour la remise des clefs ou dissociez, de sorte qu'une personne ait les clefs et une autre les codes de l'alarme.
  • Rappelez régulièrement les règles de sécurité à vos collaborateurs.  En effet, quel que soit le niveau de protection de votre boutique, il ne peut être efficient que s’il est pleinement compris et accepté par le personnel. Le facteur humain est très souvent le point faible dans un dispositif de protection, à l’exemple de cette bijouterie braquée par deux fois suite à une panne de climatisation (le sas de sécurité était en position ouverte pour faire un courant d'air). Ou de cette autre, cambriolée sans effraction dans la nuit, suite à une issue de secours mal refermée après une pause cigarette.
  • Établissez une (des) procédure(s) en cas de vol à main armée (VMA) , vol par ruse, prise d'otage, etc.
  • Limitez la présentation des articles  (3 ou 5 pièces maximum) et présentez- les toujours en nombre impair à vos clients. Ainsi, en cas de vol par ruse, vous verrez instantanément si un article vous est manquant.
  • Soyez attentif à votre environnement . Si vous remarquez un véhicule suspect, pensez à relever la plaque minéralogique ainsi que la marque, le modèle et la couleur. Faites de même pour un individu en faisant attention à sa tenue vestimentaire, sa taille, sa corpulence, son type, ses yeux, ses cheveux, etc.
  • Favorisez le port d'une blouse blanche  permettant de dissocier les clients des employés. Les vendeurs doivent pouvoir être identifiés immédiatement.
  • Raccompagnez la clientèle à sa sortie . Outre le fait qu’il marque l’intérêt que vous portez à vos clients, ce geste vous permettra surtout de vous assurer de la tranquillité de la voie publique et d'empêcher toute intrusion de force. Cette mesure est d'autant plus importante si vous ne possédez pas de sas.
  • Limitez le fond de caisse au strict minimum  : faites des dépôts fréquents, tout au long de la journée, dans un coffre-fort ou munissez-vous d'un coffre tirelire. Vous pouvez également utiliser un double tiroir caisse dissimulé.
  • Pensez à photographier vos articles de valeurs et à en faire un description précise . N'hésitez pas à laisser un catalogue descriptif de vos articles à disposition dans la boutique : les voleurs savent qu'un objet est plus difficile à revendre s'il est facilement identifiable.
  • Veillez, en cas de dégradation, à effectuer le plus rapidement possible les réparations  : cela permettra à votre commerce de véhiculer une impression de sûreté et de réactivité, bénéfique pour vos clients et votre personnel.


La sécurité commence à votre domicile :

  • N'indiquez pas votre nom sur la porte et mettez votre ligne téléphonique sur liste rouge.
  • Ayez toujours votre téléphone portable en état de marche sur vous ou mieux, couplez-le avec un PTI (voir " Alarme Portative et PTI ").
  • Eloignez toujours vos clefs de vos pièces d'identité ou de documents pouvant révéler votre domicile, en les rangeant séparément dans différentes poches, par exemple.
  • Ne rentrez pas chez vous sans avoir préalablement téléphoné, si quelqu'un est à votre domicile. Mettez au point une phrase code pour signifier que tout va bien : il est toujours plus simple en situation de stress de ne pas faire que de faire.