Garantir la sûreté de votre surface de vente

Modifié le 25/03/2015

Alarmes, vidéoprotection, chambre de sûreté, etc., découvrez les clés pour sécuriser votre surface de vente ou "volumétrie".

Éclairage

Il devra être performant pour ne pas laisser de zones d'ombre et optimiser les caméras de vidéoprotection.


Attention  : l'éclairage ne peut plus être maintenu en dehors des heures d'ouverture (arrêté du 25 janvier 2013 relatif à l'éclairage nocturne des bâtiments non résidentiels afin de limiter les nuisances lumineuses et les consommations d'énergie).


Présentoirs et vitrine

Bijouterie-interieur


Ils doivent être positionnés de manière à favoriser leur surveillance naturelle par le personnel ou par un système de vidéoprotection. Il n'existe pas de configuration type. Vous pouvez prendre contact avec un correspondant sûreté  pour plus d'informations.



Les présentoirs et vitrine doivent être composés de produits verriers de classe P6B (minimum) et intégrer des détecteurs sismiques. Pour un maximum de sécurité, il existe des présentoirs « coffre-fort » qui se mettent en sûreté en cas de déclenchement d'alarme (sismique ou manuelle par exemple). Ils peuvent être de type rotatif ou escamotable.


Les présentoirs doivent également être dotés de serrures de sécurité et d'un système anti-pêche.




Double validation

Elle consiste à confirmer l'ouverture d'un présentoir ou d'une vitrine, suite à la demande d'un vendeur, par une personne non présente dans la surface de vente. Très sécuritaire, cette solution peut aussi s'avérer dangereuse en cas de prise d'otage d'un vendeur.


Espace VIP

Il doit être doté d'une porte résistante à l'effraction et de murs pleins, et selon la configuration des lieux, d'un coffre-fort temporaire. Vous pouvez également utiliser cet espace comme chambre de sureté .


Zone administrative

Code-d-acces

Son niveau de protection doit être en adéquation avec les mesures de protection de l'ensemble du site commercial. Le contrôle d'accès de cette zone peut dépendre d’un clavier alphanumérique avec un code sous contrainte .






Atelier

Ne sortez du coffre-fort de l'atelier que les objets dont vous avez besoin pour la journée. Selon leur nature, prévoyez un coffre-fort secondaire scellé ou une armoire blindée.

Le contrôle d'accès à cette zone devra être de type badge magnétique et clavier alphanumérique avec un code sous contrainte . L’ouvrant doit respecter la norme EN1627-1630. Vous pouvez également utiliser cet espace comme chambre de sûreté en reprenant les caractéristiques de la chambre de sureté .


Détecteurs et alarme

Tous les ouvrants doivent être placés sous alarme de type « contacteur » ou de détecteurs de fond de gâche pour les issues de secours. Le rideau métallique doit être doté d'un détecteur de type « sabot ». Les vitrages fixes et les murs doivent être sous détecteurs sismiques. L'ensemble des volumes intérieurs doivent être protégés par un détecteur volumétrique.



A cette première série de détecteurs, on peut adjoindre des détecteurs thermiques ainsi que des détecteurs acoustiques.


L'alarme doit être couplée à un dispositif sonore et à un système lumineux en façade (ex :prisme ou flash clignotant dans l'enseigne) et la centrale d'alarme doit comporter un code « sous contrainte » qui permette d'avertir l'opérateur chargé de la télésurveillance. Ce code ne doit pas être visuel ou sonore pour ne pas alerter les malfaiteurs et ne pas mettre votre vie en danger.


Des boutons de déclenchement d'alarme doivent être positionnés à plusieurs endroits stratégiques de votre site.
Pensez à changer régulièrement le code de votre alarme et veillez à choisir un mot de passe sécurisé, ce que n'est pas votre date de naissance.


Alarme portative et PTI

Un PTI (poste de travailleur isolé) est un dispositif électronique individuel qui permet de signaler un incident (malaise ; agression) par l'envoi d'un SMS ou d'un courriel à destination d'une centrale d'alarme.



La plupart des PTI modernes ont plusieurs modes d'alerte :

  • la perte de verticalité (la personne n'est plus debout), absence de mouvement ou mouvements brusques ;
  • le déclenchement manuel ou l’arrachement de cordon ;
  • le choc.


Les PTI fonctionnent habituellement grâce aux réseaux cellulaires et sont dotés d'un puissant GPS pour permettre une localisation en intérieur. Ils peuvent prendre plusieurs formes (montre, téléphone portable).


La vidéoprotection

Videoprotection

La vidéoprotection ne suffit pas à elle seule à la sécurisation d'un site commercial. C'est une mesure de sûreté qui permet :

  • de dissuader,
  • d'assurer une levée de doute pendant et en dehors des heures de présence,
  • d'identifier les auteurs d'infraction lors de la phase d'enquête.

Nous préconisons en sus l'installation de trois types de capteurs :

  • en extérieur, des caméras sous caisson anti-vandale (ne pas confondre avec l'IP66) fixées à une hauteur minimum de 2.50 m ;
  • des fausses caméras ou de vraies caméras visibles qui capteront l'attention des malfaiteurs ;
  • des caméras discrètes, miniaturisées ou de type « pinehole » (trou d 'épingle) implantées de manière à couvrir les caméras visibles.


Affichage au sein de votre commerce

Concernant la vidéoprotection, son signalement est obligatoire et réglementé.
Indiquez clairement que l'accès à votre magasin n'est pas autorisé aux personnes porteuses de casques ou de casquettes. Méfiez-vous des bonnets ! Il peut en fait s'agir d'une cagoule roulée.


Chambre de sûreté ou «panic room»

C'est une pièce sécurisée où le personnel et la clientèle se réfugient en cas de vol à main armée. Elle doit être constituée de matériaux résistant aux balles (béton armé ou vitrage pare-balles) aussi bien en ouvrants qu'en structure. Elle doit être dotée d'une ligne téléphonique, de la centrale d'alarme ainsi que d’un écran de visionnage de la vidéoprotection.


Coffre-fort

Coffre-fort

En fonction des valeurs entreposées sur vote site commercial, les assurances demandent l'installation de coffres-forts (voir la fiche technique ).

 
Il est important que ce coffre soit scellé au sol, car il est souvent plus facile de déplacer un coffre que de l'ouvrir sur place en raison du temps que cela prend. Il doit être muni d'un retardateur d'ouverture d'au minimum 20 minutes, et sous contrainte horaire (serrure horaire).


N'installez pas votre coffre contre un mur mitoyen à un autre commerce ou à l'extérieur. Le perçage de ce mur peut contourner les dispositifs de protection et d'alerte.


Générateur de brouillard ou de fumée

Ce type de dispositif permet d'opacifier un important volume clos (exprimé en m3 ) en quelques secondes, par la dispersion d’un épais brouillard. L’intérêt de ce système est de désorienter et d'aveugler un agresseur. Le brouillard émis ne permet pas une vision à plus de quelques centimètres .



Ce système est généralement couplé à un système de détection. Dans le cas de la télésurveillance, il ne faut pas déclencher la dispersion de la fumée avant d'avoir effectué la levée de doute .


En raison de la réaction imprévisible du malfaiteur, il ne doit surtout pas être utilisé pendant un vol à main armée, sauf si vous et votre clientèle êtes en sécurité .


ADN chimique

Initialement, le marquage à « l'ADN chimique » était censé protéger les objets de valeurs ou lutter contre le vol de métaux. Désormais, la technologie est aussi utilisée comme système anti-intrusion. Cambrioleurs, voleurs, braqueurs sont aspergés avec un liquide invisible contenant un code unique, qui marque la peau et les vêtements.


L'ADN chimique est détectable sur la peau et les cheveux pendant des semaines et sur les vêtements, davantage. La solution est invisible à l’œil nu mais des traces jaunes fluo apparaîtront à la lampe à ultraviolet.