×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur les cookies .

Violences scolaires : le racket

Modifié le 17/07/2015

Vous êtes victimes de racket, comment réagir ? Dans votre école ou ailleurs, si quelqu’un veut vous prendre quelque chose qui vous appartient contre votre volonté, en vous faisant peur, en utilisant la force physique, la menace ou l’intimidation... C’est du racket !
illustration de racket
PDF Racket - Comment réagir !

Ce que vous pouvez faire pour éviter d'être victime du racket...

  •  Ne pas sortir avec beaucoup d'argent sur vous.
  •  Ne pas rester isolé pendant la récré ou dans la rue.
  •  Sur le chemin de l'école, vous serez plus en sécurité en groupe avec vos copains et copines.
Les agresseurs n'aiment pas les témoins.

Le racket, c'est interdit !

Le racket est sévèrement puni par la loi ! L'agresseur (même s'il a moins de 18 ans) peut être jugé et condamné à une forte amende et une peine de prison.

Mission de prévention et de communication

Savez-vous que des policiers de votre quartier ou de votre arrondissement viennent régulièrement à la rencontre des élèves dans les écoles, collèges et lycées ? Ce sont des occasions, pour vous et vos copains, de discuter avec eux des sujets qui vous préoccupent : drogues, violences, racket, les mineurs et la loi, etc. Parlez-en à vos professeurs, ils pourront les inviter à venir dans votre classe.

Numéros de téléphone utiles...

  •  17  police
  •  18  pompiers
  •  15  SAMU
  •  112  Appel d’urgence européen
  •  119  Enfance maltraitée
  •  08  Victimes ou 08 842 846 37  
  •  0 808 807 700 Jeunes violences écoute (gratuit de tout type de téléphone) de 10h à 22h.
  •  0800 235 236  Fil santé jeunes
  •  0810 012 014  SOS Enfants disparus
  •  114  ou 08 1000 5000  Hautes Autorités de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité

...et sites Internet