×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur les cookies .

Démarches  

Fermetures estivales :

Le service des permis de conduire sera exceptionnellement fermé au public le lundi 24 juillet 2017 .

A compter du jeudi 13 juillet et jusqu'au 31 août inclus , le service des objets trouvés  sera fermé tous les jeudi matin. Le service rouvrira ses portes à partir de 14h00 et conservera ses horaires habituels les autres jours de la semaine.

Les enfants

Modifié le 29/01/2014

L’éducation à la sécurité routière concerne l’ensemble des usagers de la route (et pas seulement les conducteurs), du plus jeune âge jusqu’à la fin de sa vie.

Le continuum éducatif

Sécurité routière des enfants

Face aux dangers de la route, la sécurité des enfants est une priorité. La petite taille des enfants ne leur permettent  pas de voir les voitures aussi bien que les adultes, ni d’être vu car il est, le plus souvent, masqué par les véhicules stationnés. L’enfant perçoit mal les distances et les mouvements et repère avec difficulté l’origine des sons. Leur éducation routière doit commencer au plus jeune âge.


La préfecture de police est présente, dès l’école primaire, pour faire comprendre à l’enfant sa vulnérabilité et  l’amener à intégrer des mesures de sécurité lors de ses déplacements.
Les unités de prévention des deux directions de police que sont les missions de prévention et de communication (SPPAD/ DSPAP) et le bureau d'éducation et d'information routières (DOPC) interviennent tout au long de l’année, au sein des écoles primaires de la capitale afin d’apporter les premiers éléments de ce que l’on a l’habitude de nommer le continuum éducatif.


Le continuum éducatif, c’est l’idée que la sécurité routière ne se fait pas seulement lors du passage du permis de conduire mais tout au long de sa vie. 


En plus de la présence forte des effectifs de police, auprès des professeurs des écoles, afin de faire passer les permis piétons aux enfants de CM1, la préfecture de police fait le choix de développer des actions innovantes.

  • Les "P'tits sauve ta vie"
P'tits sauve ta vie

Opération de sécurité routière dans les écoles parisiennes


  • Les opérations intergénérationnelles
Les opérations intergénérationnelles
  • La présence sur les salons ( exemple avec KidExpo)
Kid Expo

L'accidentologie des enfants à Paris

Si les enfants (de la naissance à 13 ans) sont peu victimes des accidents de la route à Paris (4,5%), ils y représentent 13% des victimes piétonnes.

En 2012, à Paris, 3 enfants ont trouvé la mort dans un accident de la route en tant que piétons.