×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur les cookies .

Les deux-roues motorisés : décryptage

Modifié le 13/06/2014

guide 2rm En 2012, le parc français des deux-roues motorisés (2RM) comptait 3,8 millions de véhicules (chiffre du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie) dont plus de 500 000 pour la seule région Ile-de-France (IDF), soit près de 16% de l’ensemble. Le gain de temps qu’ils permettent face à une circulation de plus en plus dense en fait un mode de transport privilégié pour les trajets travail/domicile. Ils représentent à ce jour 17% du trafic dans l’agglomération. Cette facilité et la liberté qu’ils procurent dans les déplacements ne doivent pas faire oublier leur vulnérabilité. Pour vous permettre de mieux appréhender la problématique des 2RM, de savoir quels sont les profils de ceux qui les utilisent, obtenir quelques conseils de bonne conduite et de bon équipement, etc., suivez le guide avec les motards de la préfecture de police !

Des conducteurs aux profils différents

illustration_moto_ado

Farid DOUHANE, brigadier en fonction à la compagnie territoriale de circulation et de sécurité routière du Val-de-Marne (CTCSR 94) de la DOPC, chargé de la prévention depuis 2004, nous dresse les portraits des utilisateurs des 2RM, profil qui varie selon l’âge et le type de trajet.

Un ado, qu’est-ce que c’est ?

Il se caractérise par son absence d’anticipation, il mélange réalité et virtualité, il se sent invulnérable. Ils penseront le plus souvent « j’ai raison, il a tort, je passe ». L’accident de la route est la première cause de mortalité chez les jeunes, et la majeure partie des accidents dont ils sont victimes se produisent à moins de 150m de leur domicile, ils n’imaginent pas qu’il puisse leur arriver quelque chose dans leur environnement.

La clef :  les sensibiliser sans les faire culpabiliser.

Et les adultes ?

Il faut distinguer les moins de 35 ans - les adulescents - des plus âgés. Les premiers sont autant dans la virtualité que leur cadets, pour les plus âgés, il faut les impliquer à travers des exemples concrets et de proximité, il faut les débarrasser d’idées préconçues et leur faire prendre conscience des facteurs accidentogènes.

Les simulateurs de conduite permettent d’appréhender les différentes situations qui peuvent se poser aux conducteurs de 2RM.

Le plus gros problème concerne la formation, pour se rendre à leur travail plus rapidement, des personnes à l’origine uniquement titulaire d’un permis auto achètent une moto, se retrouvent au guidon d’un 2RM, sans adapter leur conduite ce qui n’est pas sans poser certains problèmes… Certains en ont conscience et se forment, d’autres pas…

A l’opposé, il y a les propriétaires de grosses cylindrées, motards de toujours, qui estiment que les autres conducteurs de 2RM ne sont pas de vrais motards et que tous les problèmes viennent de ces derniers… Tant de ressentis au sein même des différents usagers de RM laissent présager pire encore à l’égard des automobilistes…Et donc notre travail c’est de faire tomber ces préjugés.

Pour en savoir plus sur :
- L’accidentologie
- L’association répression et prévention/formation

Lire la suite dans le :

Les motards de la PP du 93

ctcsr93

 La compagnie territoriale de circulation et sécurité routière de Seine-Saint-Denis (CTCSR 93) de la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) compte plus de soixante-dix motocyclistes, soit environ deux tiers des effectifs. A l’image de leurs collègues de l’agglomération parisienne, ils luttent contre la délinquance routière, verbalisant le non respect des feux rouges, les excès de vitesse, l’usage du téléphone portable…, ils n’ignorent rien des réglementations spécialisées liées aux transports sanitaires, de personnes, de marchandises, de matières dangereuses…

Ils escortent les convois prioritaires, SAMU, organes, transports exceptionnels, font de l’éducation routière mais ont également développé des compétences plus spécifiques ; le major David DUBOIS, responsable des unités opérationnelles nous les présente.

Sommaire de l’interview :
- Une mission qui sort vraiment de l’ordinaire : la lutte anti-délinquance
- Les populations itinérantes d'origine étrangère et les infractions au code de la route : l’application de la consignation
- L’implication au sein des ZSP
- Les conducteurs de 2RM du 93 : un profil particulier ?
- Le Stade de France

Et voir aussi Les motos de la PP au fil de l’histoire

Lire la suite dans le

Réglementation des permis et formation auprès des jeunes

Cette semaine, plongée dans la Réglementation relative aux permis nécessaires à la conduite des deux-roues motorisés (2RM) et suivi des policiers en charge de la formation à la sécurité routière auprès des collégiens et lycéens.

permis_conduire

Pour conduire un 2RM, me faut-il un permis ?

Permis Age Véhicule pouvant être conduit

AM
Nouvelle appellation (depuis le 19/01/2013)
de l'ancien BSR (Brevet de Sécurité Routière)

ancien_bsr
A partir de 14 ans
(si vous êtes nés après
le 01/01/1988)
Cyclomoteur
= 2RM ne dépassant pas 50cm3  et n'excédant pas 45km/h
A1 Permis_A1 16 ans minimum Motocyclette légère ou MTL =  2RM de + de 50cm³ mais ne dépassant pas 125cm³ ni une puissance de 11kW ou 15 chevaux
A
Concerne les permis A passés jusqu'au 18/01/2013 permis_A
18 à 21 ans Motocyclette ou MTT1 = 2RM d'une puissance supérieure à 11kW ou 15 chevaux pouvant aller jusqu'à 25kW ou 34ch. Après deux ans de conduite, accès à toutes les motos
A partir de 21 ans ou après 2 ans de permis Toutes motocyclettes (MTT2) de plus de 34ch sans excéder 73,6kW (100ch)
A2
A compter du 19/01/2013 permis_A2
18 à 24 ans Motocyclette de plus de 11kW (15ch) pouvant aller jusqu'à 35kW (47,55ch). Toutes motos après deux ans de conduite justification de cet usage, et suivi d'une formation de 7 heures
A partir de 24 ans Toutes motos (MTT2) de plus de 35kW sans excéder 75kW (106ch)
B1 permis_B1 16 ans Tricycles à moteur et quadricycles lourds à moteur dont la puissance n'excède pas 15kW (attention diverses restrictions de poids)
B
Avec 2 ans d'ancienneté permis_B
20 ans ou 2 ans de permis B Motocyclette légère (MTL) n'excédant pas 125cm³ et 11kW (15ch) Tricycles à moteur (TQM type L7e) de plus de 50cm³ Formation obligatoire de 7 heures à  compter du 01/01/2011

Et pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter le site de la délégation à la sécurité et à la circulation routières (DSCR).

Pour en savoir plus sur :
- Le Pack illégal
- L’apprentissage de la conduite des 2RM : collégiens et lycéens cœur de cible
- La CTCSR 93 : une formation dispensée à l’école
- La CTCSR 94 : une formation dispensée en partenariat avec les communes

Lire la suite dans le:

Les compagnies républicaines de sécurité autoroutières

blason-casif-compagnies-motocylistes

Compétente sur l’ensemble des axes structurants de la région dont font partie les autoroutes et les voies rapides comme la Francilienne, la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) est direction d’emploi des quatre CRS autoroutières franciliennes. Ces unités exercent leurs compétences selon une répartition nord/sud est/ouest et ont pour mission de surveiller ces voies majeures de contournement de la capitale. A ce titre, et parmi les usagers qu’elles côtoient au quotidien se trouvent les conducteurs de deux-roues motorisés, particulièrement vulnérables sur ces axes à trafic dense et rapide.

Problématique qu’elles connaissent d’autant mieux qu’une partie de leurs effectifs exercent leurs missions à moto, moyen d’intervention particulièrement utile sur ces axes. retour sur ce sujet avec le commandant Philippe Baran de la CASIF (compagnie autoroutière sud Ile-de-France), basée à MASSY (91).

Pour en savoir plus sur :
- L’accidentologie des deux-roues motorisés sur autoroute
- Le profil des conducteurs de 2RM accidentés
- Les principales causes d’accidents corporels impliquant les 2RM
- L’escorte de voyage officiel.

Lire la suite sur :

Les contrôles « spécialisés »

Les contrôles spécialisés sont des contrôles visant à lutter contre les comportements accidentogènes des professions utilisant la route pour assurer différents types de transports : sanitaire (ambulances),  marchandises (poids-lourds et camionnettes), matières dangereuses, denrées périssables, personnes (taxis, autocars…). controle_specialise

Les auto-écoles (véhicules, élèves, professeurs) sont aussi concernées.

Cette pluralité oblige les policiers à maîtriser une réglementation dense et complexe, nationale et internationale : code de la route, code du travail (ex : travail dissimulé), code des transports, ADR (According for dangerous goods by road, règlement international qui concerne le transport des matières dangereuses et s’applique à l’ensemble des pays de l'Europe continentale y compris la Fédération de Russie), code rural (denrées périssables), code de la consommation, code de la santé publique (transport des personnes ou d’animaux), code de la sécurité sociale, codes des impôts, code pénal …

Pour en savoir plus sur :
- Les unités qui y sont dédiées
- L’intérêt des motocyclistes dans ces contrôles
- L’augmentation du cabotage
- Un contrôle de matières dangereuses par la cellule des professions réglementées de la CTCSR 94

Lire la suite dans le :

L’équipement, une question de survie

equipement

Un bon équipement est primordial pour qui souhaite prendre la route à moto en toute sécurité. Aujourd’hui, seul le port du casque est exigé. Cette obligation tient à un simple constat : les blessures à la tête sont la cause principale de handicap et de décès chez les motards.

Lors de la création du service des compagnies motocyclistes, il y a de cela maintenant plus de 90 ans, les effectifs ne portaient pas d'uniforme ; leur seul signe distinctif, le blason de la préfecture de police sur leur couvre-chef. C’est en 1928 qu’ils sont équipés d’une tenue, issue de la cavalerie, qui évoluera par la suite en tenant compte des impératifs de sécurité.

Testez vos connaissances avec le quiz sur les uniformes des motards à travers le temps

Pour en savoir plus sur :
- 90 ans de tenues de motocyclistes
- Le dispositif civil d’interception

  •