×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur les cookies .

Plan Neige ou Verglas en Ile-de-France (PNVIF)

Modifié le 17/03/2015

La neige et le verglas en Ile-de-France : les risques

Le plan neige verglas en Ile-de-France est désactivé depuis le 15 mars. La période hivernale ayant été particulièrement clémente (12 heures au niveau 2 et il n'y a eu aucune journée en niveau 3).

La neige et le verglas peuvent entraîner de nombreuses difficultés en Ile-de-France : trafics routiers et ferroviaires ralentis, accidents (carambolages, pannes, glissades), encombrement des urgences hospitalières, défaillances d’équipements etc.
Voiture sous la neige

Quelles mesures sont prises en cas de neige ou verglas ?

Le PNVIF est le plan zonal de circulation routière en cas de neige ou de verglas que le préfet de police, Préfet de la zone de défense et de sécurité, active chaque année à partir du 15 novembre et que le Secrétariat Général de la Zone de Défense et de Sécurité de Paris planifie, met en œuvre et pilote. Il a 3 objectifs :
  • prévenir les conséquences d’un épisode de neige ou de verglas sur les principaux axes de l’Ile de France
  • éviter le blocage en pleine voie de nombreux usagers en maîtrisant la gestion du trafic des poids lourds
  • coordonner, en appui des préfets de départements, l’assistance et le secours des usagers
Il comporte 3 niveaux :
  • le niveau 1 « veille hivernale » : C’est le niveau de veille, pour ouvrir la saison, activé du 15 novembre au 15 mars.
  • le niveau 2  « veille renforcée »: déclenché dès que les intempéries sont potentiellement génératrices de difficultés sur le réseau mais restent gérables par les gestionnaires de voiries.
  • le niveau 3 « activation des PC de gestion de crise » : les intempéries, neige ou verglas, entraînent alors des difficultés importantes de circulation routière.
 Il s'applique sur le réseau majeur d'Ile-de-France (portant le volume le plus important de véhicules). Les préfets de chaque département déclinent en principe les mesures prises à l'échelon zonal.

Que dois-je faire en cas de neige ou de verglas ?

Recommandations générales :
  • Ne vous déplacez que si c’est absolument nécessaire et soyez prudents et vigilants si vous devez vous déplacer.
  • Restez informé sur l'état des routes et les conseils délivrés  (Radios, tweeter , facebook , bison-futé , syntadin ...)  
  • Respectez les restrictions de circulation et les déviations mises en place.
  • Facilitez le passage des engins de dégagement des routes et autoroutes, en particulier en stationnant votre véhicule en dehors des voies de circulation. Il est rappelé que le dépassement des engins de service hivernal en action sur la chaussée est interdit à tout véhicule (art. R414-17 du CR).
  • Équipez vous de pneus hivernaux et réduisez votre vitesse.
 
Recommandations particulières liées au verglas :
  • Soyez attentif à la chaussée : il faut prêter une attention particulière au profil de la chaussée et aux indicateurs de température extérieure.
  • Repérez, autant que possible, les endroits où le verglas se forme (zones ombragées, traversées de forêts, bords de rivières ou d’étangs, ponts, échangeurs d’autoroute, etc.).
  • Réduisez votre vitesse : prenez soin d’ajuster votre vitesse et d'éviter les à‑coups (freinage et accélération brusques). Gardez des distances de sécurité avec ceux qui vous précède.
  • Que faire sur une plaque de verglas ? Conservez vos roues droites et ne touchez pas aux freins, afin de franchir la plaque en conservant votre voiture en ligne.

Recommandations particulières liées à la neige :
  • Apprenez aussi à agir avec douceur sur toutes les commandes : décomposez soigneusement vos rétrogradages, un embrayage relâché trop vite pouvant entraîner un blocage des roues.
  • Que faire si la voiture dérape sur la neige ? Relâchez la pression sur l'accélérateur et réduisez le braquage des roues pour retrouver adhérence et pouvoir directionnel. Si ce sont les roues arrière qui perdent de l’adhérence, contre-braquez modérément. Dans tous les cas, ne touchez pas aux freins.

Conseils aux automobilistes :
  • faites le plein de carburant pour faire fonctionner le véhicule avec le chauffage ;
  • chargez votre téléphone portable (prévenir des proches, appeler les secours…) ;
  • équipez votre véhicule d'au moins une couverture ;
  • laissez accessible une bouteille l'eau ;
  • laisser les enfants au chaud chez soi ;
  • disposer de moyens d'orientation (cartes, GPS) ;
  • sensibiliser la veille les employeurs sur les risques d’impraticabilité de vos axes routiers ;
  • laisser dans votre voiture des vêtements étanches/chauds ;
  • proscrire totalement des déplacements en deux roues, motorisés ou non ;
  • laisser des denrées non périssables dans le véhicule (barres chocolatées, céréales…).