×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur les cookies .

Démarches  

En raison de travaux, la préfourrière Charléty  (Paris 13e) sera fermée du 9 au 22 novembre 08h00.  Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.

Dérives sectaires

Modifié le 03/03/2015

La préfecture de police mène un travail continu de prévention en matière de lutte contre les dérives sectaires.

C'est ainsi qu'en 2014, un module de prévention à destination des collégiens et lycées sera proposé aux chefs d’établissement par les policiers spécialistes de la prévention intervenant dans les établissements scolaires. Ce projet, cofinancé par les crédits du FIPD, est actuellement en cours de réalisation par le service de prévention et de police administrative (SPPAD) de la préfecture de police en lien avec l’Association de défense des familles et de l’individu victime de sectes (ADFI).


Ces projets en matière des prévention sont notamment le fruit du groupe de travail départemental des services de l’Etat en matière de lutte contre les dérives sectaires qui s’est réuni en juillet 2013 à la préfecture de police. Il a été suivi de la réunion de la sous-commission de lutte contre les dérives sectaires qui en est issue, ouverte aux associations représentatives – le Centre Contre les Manipulations Mentales (CCMM) et l’Association de défense des familles et de l’individu victime des sectes (ADFI) –ainsi qu’à la Ville de Paris et au Comité interministériel de prévention de la délinquance (CIPD).


Présidés par le préfet de police en présence du président de la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (MIVILUDES) en qualité d’expert et d’observateur, ces deux groupes de travail rassemblent, pour les services de l’Etat : la préfecture de police, la direction départementale de la protection des populations, le parquet de Paris, la préfecture de Paris, la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse, le Rectorat de Paris, la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi d’Ile-de-France, la Direction régionale des finances publiques Ile-de-France et Paris, la Direction régionale des douanes et des droits indirects d’Ile-de-France, l’Agence régionale de santé (délégation territoriale de Paris).