×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur les cookies .

Démarches  

L'accueil des usagers d'une salle de réception du public étranger (salle séjour 1 recevant à titre principal les ressortissants d'Asie, Océanie, Europe, Proche Orient Amérique) connaît des perturbations que nous nous efforçons de régler dans les meilleurs délais. Merci de votre compréhension.

La brigade fluviale

Modifié le 08/10/2014

La-brigade-fluviale_image_victime


Celle que l'on appelle aujourd'hui "la Fluv'" est la première brigade de police spécialisée régionalisée et conserve sa mission phare : le secours aux victimes de submersion. Quelles sont ses missions ? De quels moyens est-elle dotée ? Focus sur le sentinelle de la Seine.



La brigade fluviale reste un des fleurons de la préfecture de police dans la continuité de l’esprit qui anima sa création il y a plus de 110 ans (en 1900).

Avant 1900, l’Inspection générale de la navigation ne disposait pas d’effectifs de surveillance et d’intervention permanents. La création d’unités spécialisées pour répondre à un besoin spécifique ou à une catégorie de délits est une pratique administrative en plein essor à la fin du XIXe siècle. C’est dans cet esprit qu’est officiellement créée la brigade fluviale par un arrêté du préfet de police du 30 juin 1900. Plus de 110 plus tard, celle que l'on appelle "la Fluv'" est la première brigade de police spécialisée régionalisée.

Sa transformation la plus significative est sa promotion au statut de brigade de police régionalisée. Son ressort s’étend désormais aux voies navigables des départements d’Île-de-France, soit 3 400 km de voies d’eau (décret du 24 juillet 2009).

Pour répondre à ses nouvelles attributions, la brigade fluviale connaît actuellement une mutation structurelle sans précédent : ses effectifs sont renforcés (100 agents) et de nouvelles installations vont ouvrir leurs portes (Joinville et Gennevilliers) ou sont à l’étude pour assurer une meilleure couverture géographique.

Ces installations vont réduire les délais d’interventions intra-muros et étendre la zone de contrôle de la brigade (avec des délais d’intervention raisonnables) à toute l’Île-de-France.

La Seine, par la présence de brigade nautique de la Gendarmerie nationale, fait l’objet d’une étroite surveillance en raison du développement à venir du trafic fluvial sur cet axe économique majeur.

 Les plongeurs à l’entrainement, de la Seine à la piscine…
full size
Les plongeurs à l’entrainement, de la Seine à la piscine…
 Les plongeurs à l’entrainement, de la Seine à la piscine…
Les plongeurs à l’entrainement, de la Seine à la piscine…
Les plongeurs à l’entrainement, de la Seine à la piscine…
Les plongeurs à l’entrainement, de la Seine à la piscine…
Les plongeurs à l’entrainement, de la Seine à la piscine…
Les plongeurs à l’entrainement, de la Seine à la piscine…
Les plongeurs à l’entrainement, de la Seine à la piscine…
Les plongeurs à l’entrainement, de la Seine à la piscine…
Les plongeurs à l’entrainement, de la Seine à la piscine…
Les plongeurs à l’entrainement, de la Seine à la piscine…
Les plongeurs à l’entrainement, de la Seine à la piscine…
Les plongeurs à l’entrainement, de la Seine à la piscine…
Les plongeurs à l’entrainement, de la Seine à la piscine…
Les plongeurs à l’entrainement, de la Seine à la piscine…
Une fois par mois, les plongeurs de la brigade fluviale effectuent leur entraînement de plongée dans une piscine de Villeneuve-la-Garenne (92).
Une fois par mois, les plongeurs de la brigade fluviale effectuent leur entraînement de plongée dans une piscine de Villeneuve-la-Garenne (92).
Des fosses de 5, 10 et 20 mètres de profondeur offrent aux plongeurs la possibilité d’effectuer des exercices axés sur la plongée.
Des fosses de 5, 10 et 20 mètres de profondeur offrent aux plongeurs la possibilité d’effectuer des exercices axés sur la plongée.
A l’équipement de plongée classique, s’ajoute un matériel adapté aux conditions d’eau froide de la Seine.
A l’équipement de plongée classique, s’ajoute un matériel adapté aux conditions d’eau froide de la Seine.
L’entraînement mensuel à Villeneuve-la-Garenne complète les exercices presque quotidiens en Seine.
L’entraînement mensuel à Villeneuve-la-Garenne complète les exercices presque quotidiens en Seine.
Depuis le 14 septembre, la compétence de la brigade fluviale s'est étendue à l’Ile-de-France.
Depuis le 14 septembre, la compétence de la brigade fluviale s'est étendue à l’Ile-de-France.
Outre les combinaisons de plongée classiques, les plongeurs utilisent des combinaisons étanches qui offrent une meilleure résistance au froid.
Outre les combinaisons de plongée classiques, les plongeurs utilisent des combinaisons étanches qui offrent une meilleure résistance au froid.
Parmi les 80 policiers composant « la Fluv’ », une soixantaine intervient de façon opérationnelle en plongée.
Parmi les 80 policiers composant « la Fluv’ », une soixantaine intervient de façon opérationnelle en plongée.
Un moniteur et quatre personnes maximum sont présentes à chaque séance d’entraînement en fosse.
Un moniteur et quatre personnes maximum sont présentes à chaque séance d’entraînement en fosse.
Les entraînements effectués en Seine ciblent des cas pratiques tels que la recherche d’armes ou de véhicules.
Les entraînements effectués en Seine ciblent des cas pratiques tels que la recherche d’armes ou de véhicules.
 
D’un point de vue matériel, le parc se compose de quatre vedettes fluviales, de deux remorqueurs, de six canots pneumatiques, d’un car police-secours, de deux véhicules tout-terrain et de cinq motopompes à essence. Depuis 1998, un remorqueur-pousseur multifonctions de 22 mètres de long et d’une puissance de 1 200 CV.

L’Île-de-France, est affecté aux missions complexes : la traction de navires en difficulté, l’extinction d’incendies, l’épuisement de cales de péniches menaçant de sombrer, le maintien de l’ordre, etc. Enfin, le 5 mars 2009, la brigade fluviale a été équipée d’un sonar bifréquence à balayage latéral permettant des recherches plus approfondies en milieu subaquatique.

Cet appareil, totalement nouveau dans la police nationale, facilite la recherche d’épaves, d’objets, voire de corps, sur de vastes aires immergées.

Mise à l’eau du «poisson» tracté géolocalisé.
full size
Mise à l’eau du «poisson» tracté géolocalisé.
Mise à l’eau du «poisson» tracté géolocalisé.
Mise à l’eau du «poisson» tracté géolocalisé.
Prospection des fonds de la Seine sur une balise de lecture.
Prospection des fonds de la Seine sur une balise de lecture.
Analyse des images enregistrées sur l’unité centrale d’exploitation étanche.
Analyse des images enregistrées sur l’unité centrale d’exploitation étanche.
Découverte et analyse de débris (cibles).
Découverte et analyse de débris (cibles).
Localisation d’une voiture. Spécification de ses dimensions et de ses données GPS.
Localisation d’une voiture. Spécification de ses dimensions et de ses données GPS.
Envoi de plongeurs sur les lieux de la localisation GPS.
Envoi de plongeurs sur les lieux de la localisation GPS.
 
Sans oublier les affaires insolites de la brigade fluviale....

31/12/11- bateau-mouche encastré sous le pont d’Iéna, évacuation de près de 100 personnes
full size
31/12/11- bateau-mouche encastré sous le pont d’Iéna, évacuation de près de 100 personnes
31/12/11- bateau-mouche encastré sous le pont d’Iéna, évacuation de près de 100 personnes
31/12/11- bateau-mouche encastré sous le pont d’Iéna, évacuation de près de 100 personnes
4/07/12- Découverte d'un cadavre de serpent sans tête (python) de 40 kg et de 3 m dans la Seine
4/07/12- Découverte d'un cadavre de serpent sans tête (python) de 40 kg et de 3 m dans la Seine
Quand un semi-remorque tombe à l’eau… Port de Bonneuil.
Quand un semi-remorque tombe à l’eau… Port de Bonneuil.
Quand Hollywood vient à Paris : Jacky Chan en repérage avec la brigade pour une future cascade
Quand Hollywood vient à Paris : Jacky Chan en repérage avec la brigade pour une future cascade
Pêche miraculeuse : obus à tenon sous le pont au Change
Pêche miraculeuse : obus à tenon sous le pont au Change
Obus à Joinville-le-Pont en mai 2011
Obus à Joinville-le-Pont en mai 2011
Pêche miraculeuse n°2 : les plongeurs de la fluviale, un silure de plus d’1m70 !
Pêche miraculeuse n°2 : les plongeurs de la fluviale, un silure de plus d’1m70 !