×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur les cookies .

Maintenance  

Le site Internet de la préfecture de police sera momentanément indisponible dimanche 25 juin de 9h30 à 12h30 . Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.

Le service du traitement judiciaire des accidents

Modifié le 08/10/2014

Depuis la mise en place de la police d’agglomération en septembre dernier, le service central des accidents (SCA) est devenu le service du traitement judiciaire des accidents (STJA). Cette nouvelle dénomination ne signale pas un changement de missions mais vise à mettre l’accent sur l'importance de la dimension judiciaire de l'action de ce service.


En effet, outre la rédaction de constats, le STJA intervient dans le cas d’accidents mortels ou graves survenus sur les routes de Paris et du périphérique pour y réaliser un véritable travail d’analyse : prise de photos, audition des témoins, dépistage (d'alcoolémie et toxicologique), voire interpellation et garde-à-vue.


En 2009, le STJA s’est ainsi déplacé en moyenne 2 fois par jour sur des lieux d’accidents. Son travail d’investigation s’effectue en étroite relation avec d’autres services de police tels que la police technique et scientifique, notamment pour des relevés d’empreintes lors d'un délit de fuite.


A noter que ce service de 84 personnes est également composé d’un département statistiques et de l’unité sécurité routière, chargée de la prévention auprès de personnes âgées, étudiants, enfants ou utilisateurs de deux-roues..


Arrivés sur les lieux, les effectifs du STJA délimitent la scène de l'accident pour procéder ensuite à l'analyse de ses circonstances.
full size
Arrivés sur les lieux, les effectifs du STJA délimitent la scène de l'accident pour procéder ensuite à l'analyse de ses circonstances.
Arrivés sur les lieux, les effectifs du STJA délimitent la scène de l'accident pour procéder ensuite à l'analyse de ses circonstances.
Arrivés sur les lieux, les effectifs du STJA délimitent la scène de l'accident pour procéder ensuite à l'analyse de ses circonstances.
Les policiers procèdent également à l'audition des témoins de l'accident.
Les policiers procèdent également à l'audition des témoins de l'accident.
Les policiers utilisent un odomètre pour évaluer les distances et établir un descriptif précis de la scène d'accident.
Les policiers utilisent un odomètre pour évaluer les distances et établir un descriptif précis de la scène d'accident.
Le STJ des accidents bénéficie d'une nouvelle dénomination permettant de mettre l’accent sur l'importance de la dimension judiciaire de son action.
Le STJ des accidents bénéficie d'une nouvelle dénomination permettant de mettre l’accent sur l'importance de la dimension judiciaire de son action.
Lors d'accidents de la route mortels ou graves, ce sont deux enquêteurs du STJA qui interviennent systématiquement.
Plusieurs outils aident les agents du STJA dans leurs analyses : la prise de photos mais aussi la numérisation des plans du cadastre.
Plusieurs outils aident les agents du STJA dans leurs analyses : la prise de photos mais aussi la numérisation des plans du cadastre.
Position des véhicules, distances, configuration des lieux de l'accident, ces informations sont prises en compte pour élaborer un plan de la scène.
Position des véhicules, distances, configuration des lieux de l'accident, ces informations sont prises en compte pour élaborer un plan de la scène.
Scène d'accident de la route. En 2009, le STJA s'est déplacé en moyenne 2 fois par jour sur des lieux d'accident.
Scène d'accident de la route. En 2009, le STJA s'est déplacé en moyenne 2 fois par jour sur des lieux d'accident.
Sur le terrain, les policiers du STJA relèvent tous les éléments qui leur seront nécessaires pour établir le déroulement précis de l'accident.
Sur le terrain, les policiers du STJA relèvent tous les éléments qui leur seront nécessaires pour établir le déroulement précis de l'accident.
Un plan de l'accident est établi à partir des informations recueillies sur le terrain.
Un plan de l'accident est établi à partir des informations recueillies sur le terrain.