×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur les cookies .

Démarches  

Le bureau des permis de conduire sera exceptionnellement fermé au public le lundi 25 septembre 2017

Filière police nationale

Modifié le 26/01/2015

Attaché d'administration (périmètre police)

attache d'administration

Les attachés d’administration sont classés dans un corps de la catégorie A des fonctionnaires de l’Etat. Ils participent, sous l’autorité du corps préfectoral ou du corps des administrateurs civils, à la définition et à l’application de la politique administrative des pouvoirs publics et sont chargés de l’application des textes législatifs et réglementaires.


Ils assurent des fonctions d’encadrement et peuvent également assumer des fonctions de chef de bureau.


Par leurs fonctions, les attachés font appel à des compétences et à des aptitudes multiples : connaissances juridiques et économiques, aptitudes à la communication écrite et orale et au travail en équipe et en réseau, capacités d’organisation, sens de l’autonomie et des responsabilités, aptitudes à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.


 Selon leur service d’affectation, les attachés d’administration peuvent exercer leurs fonctions dans des domaines très diversifiés : en matière de police administrative, de garanties des libertés publiques et d’administration générale, animation de la politique de défense et de protection civile, gestion des ressources humaines, matérielles et financières, etc.


Par simple mutation, ils peuvent exercer dans l'ensemble des services du ministère de l'Intérieur, de l'Outre-mer et des Collectivités territoriales tant en administration centrale qu'en services déconcentrés.


Mode de recrutement : concours

Agent spécialisé de police technique et scientifique

Les agents spécialisés de police technique et scientifique sont chargés de tâches techniques ou scientifiques dans les laboratoires de police scientifique et toutes autres structures de la police nationale chargées de missions d'identité judiciaire.


Les missions de police technique et scientifique qui leur sont confiées s’accomplissent sur instructions de leurs chefs de service, sur réquisition d'un officier de police judiciaire ou à la demande de l'autorité judiciaire.


A ce titre, ils concourent à la recherche et à l'exploitation des traces et indices nécessaires à l'identification des auteurs d'infractions à la loi pénale, participent en tous lieux utiles aux constatations techniques portant sur ces infractions et apportent leur concours aux missions de soutien liées aux activités opérationnelles.


Mode de recrutement : concours

Technicien de la police technique et scientifique

technicien de la police et scientifique

Les techniciens de police technique et scientifique exercent des tâches de natures relativement différentes selon le service d'affectation.
Dans les laboratoires de police scientifique, les techniciens assistent les ingénieurs en mettant en oeuvre les techniques de leur unité, en participant aux analyses et aux examens techniques et scientifiques et ont vocation à encadrer les agents spécialisés de police technique et scientifique.


Dans les services d'identité judiciaire, ils concourent à la recherche et à l’exploitation des traces et indices nécessaires à l’identification des auteurs d’infractions à la loi pénale, participent en tout lieu utile aux constatations techniques portant sur ces infractions et apportent leur concours aux missions de soutien liées aux activités opérationnelles.


Dans les services régionaux de l’informatique et des traces technologiques, ils effectuent des travaux techniques notamment dans les domaines de la téléphonie mobile et de l’informatique. Ils peuvent également, dans leur domaine de compétence, assurer un rôle d’encadrement d’unité spécialisée.


Les techniciens de la police technique et scientifique sont recrutés dans les spécialités suivantes : balistique, biologie, chimie, documents et écritures manuscrites, électronique, hygiène et sécurité, identité judiciaire, informatique, mesures physiques, photographie, physique, qualité.


Mode de recrutement : concours

Ingénieur de la police technique et scientifique

Les ingénieurs de police technique et scientifique ont pour mission d’effectuer toutes constatations, examens et analyses qui leur sont demandés par les magistrats, les services de police ou de gendarmerie et toutes autres autorités qualifiées. Ils participent également à des actions de formation ou de recherche en criminalistique.


En outre, ils assurent l’encadrement des personnels placés sous leur autorité et peuvent se voir confier la responsabilité de la direction ou de l’encadrement de services ou d’unités de police technique ou scientifique, en fonction de leur compétence.


Participant à la mission de police judiciaire, ils reçoivent leur affectation en fonction des besoins de l’administration et de leur spécialité : balistique, biologie, chimie, dactyloscopie, documents, électronique, gestion documentaire et documentation scientifique, hygiène et sécurité, informatique, phonétique, photographie, physique, qualité, sciences et vie de la terre, télécommunications, toxicologie, traitement du signal.


Mode de recrutement : concours

Cadet

cadet

Le cadet de la République, option police nationale, assiste les policiers dans leurs actions de prévention et de répression de la délinquance, de surveillance générale et d’assistance aux victimes.


Il est amené à exercer des missions traditionnelles d’adjoint de sécurité au sein de la police. Le recrutement des cadets de la République participe à la promotion de l’égalité des chances en facilitant l’insertion sociale et professionnelle des jeunes.


Alternance de cours en lycée professionnel, en école de police et de stages pratiques au sein de services de police opérationnels, leur formation de 12 mois est un programme qualifiant qui les accompagne vers l'exercice d'un premier métier de sécurité. Le cadet bénéficie d'une allocation d'études pour cette formation initiale qui lui permet de préparer et de présenter le concours spécifique de gardien de la paix.


A l’issue de sa formation, le cadet de la République se présente aux épreuves du concours spécifique de gardien de la paix. S’il réussit le concours, il exerce la fonction d’adjoint de sécurité jusqu’à son intégration dans une école de police (délai moyen de 6 à 12 mois). S’il échoue, il exerce la fonction d’adjoint de sécurité et pourra tenter à nouveau le concours.


Mode de recrutement : sans concours

Adjoint de sécurité

Les adjoints de sécurité assistent les gardiens de la paix dans leurs missions de prévention et de répression de la délinquance, de surveillance générale, d'assistance et de soutien aux personnes.


Ils sont amenés à exercer, en uniforme, l'essentiel de leurs tâches dans le cadre des activités de police de proximité. Concourant à l'accueil et à l'information du public dans les commissariats, ils exécutent également des missions de surveillance et contribuent au développement de la prévention en matière de sécurité.


Agents contractuels de la police nationale, les adjoints de sécurité exercent leurs fonctions à temps plein pour une durée de 3 ans renouvelable une fois.


A l'issue de la première année, ils ont vocation à présenter le second concours de gardien de la paix qui leur est réservé, et pour lequel aucune condition de diplôme n'est exigée.


Mode de recrutement : sans concours


 
Les adjoints de sécurité par prefecturedepolice


Gardien de la paix

gardien de la paix

Les gardiens de la paix appartiennent au corps d’encadrement et d’application de la police nationale.


Ils participent aux missions qui incombent aux services actifs de police et exercent celles qui leur sont conférées par le code de procédure pénale.


Ils peuvent assurer l’encadrement des adjoints de sécurité.


Les brigadiers-majors de police et les brigadiers-chefs de police assurent l’encadrement des brigadiers de police, des gardiens de la paix et des adjoints de sécurité.


Ils accomplissent leurs missions en tenue ou en civil selon la nature des fonctions exercées.


Mode de recrutement : concours

Officier de police

officier de police

Les officiers de police appartiennent au corps de commandement de la police nationale et peuvent être chargés d’enquêtes, de missions d’information et de surveillance.


Ils assurent les fonctions de commandement opérationnel des services et d’expertise supérieure en matière de police et de sécurité intérieure.


Ils ont également vocation à exercer des fonctions de direction de certains services. Les officiers de police secondent ou suppléent les commissaires de police dans l’exercice de leurs fonctions.


Ils exercent leurs missions en tenue ou en civil selon la nature des fonctions assurées.


Mode de recrutement : concours


Commissaire de police

commissaire

Les commissaires de police appartiennent au corps de conception et de direction de la police nationale.


Ils assument notamment la responsabilité opérationnelle et organique des services de la police nationale. Ils ont autorité sur les personnels affectés dans ces services.


Ils participent à la conception, à la réalisation et à l’évaluation des programmes et des projets relatifs à la prévention de l’insécurité et à la lutte contre la délinquance.


Dotés d'une tenue d'uniforme, ils exercent les attributions de magistrat qui leur sont conférées par la loi.


Mode de recrutement : concours