×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur les cookies .

Démarches  

Le bureau des permis de conduire sera exceptionnellement fermé au public le lundi 25 septembre 2017

Les différentes réserves de la police nationale

Modifié le 28/08/2017

La réserve citoyenne

Qu’est-ce la réserve citoyenne de la Police nationale ?

Créée par la loi « Égalité Citoyenneté » du 27 janvier 2017, elle offre à tous les citoyens de plus de 18 ans , remplissant certaines conditions, la possibilité de s’engager bénévolement  auprès des policiers, dans des missions de prévention de la délinquance, de médiation, de solidarité ou d’éducation à la loi.

Pourquoi choisir la réserve citoyenne ?

C’est l’opportunité pour vous d’exprimer votre citoyenneté de manière active, aux côtés de la Police nationale et au bénéfice de la collectivité.

Les missions proposées ?

En tant que réservistes citoyens, vous pouvez réaliser des missions  de solidarité, de médiations sociales, d’éducation à la loi, de prévention de la délinquance au sein de plusieurs directions de la Police nationale  (sécurité publique, police aux frontières, police judiciaire et compagnies républicaines de sécurité). Notamment :

  • Recueillir les attentes des habitants, en complément des contacts noués par les policiers dans le cadre de leurs missions et, concourir à la réalisation « d’enquêtes de satisfaction » dans les commissariats ;
  • Participer aux réunions de quartier et assurer des contacts avec les associations, les habitants, les gardiens d’immeuble ;
  • Participer à l’information et à l’accompagnement du public, aux côtés des policiers ;
  • Soutenir les actions des intervenants sociaux, des psychologues, des permanences d’associations d’aide aux victimes, qui œuvrent dans les commissariats ;
  • Participer à des médiations dans le cadre de conflits intrafamiliaux ou de proximité en sensibilisant au civisme et au respect de la loi ;
  • Participer aux « opérations tranquillité vacances » ;
  • Participer à l’activité des centres de loisirs jeunes (CLJ) de la Police nationale ;
  • Participer aux actions de prévention de la délinquance menées en direction des personnes âgées et de certains professionnels exposés (bijoutiers, pharmaciens, médecins, etc.) ;
  • Participer à l’animation de sessions de sécurité routière (permis piéton, permis vélo, etc.) ;
  • Participer aux actions de communication et de relations publiques de la Police nationale ;
  • Accompagner le public lors des opérations « portes-ouvertes », « rencontres de la sécurité intérieure », forum des métiers, stages d’observation, etc.

Quelles sont les conditions d’accès ?

  • Être âgé de plus de 18 ans ,
  • Être français, ou ressortissant d’un état-membre de l’Union européenne, d’un autre État de l’espace économique européen ou de la Confédération suisse, ou résider en France depuis au moins 5 ans, dans les conditions prévues par la loi,
  • Avoir satisfait à une enquête administrative.

Les modalités

  • Votre contrat d’engagement  est valable an, renouvelable  ;
  • Vous pouvez réaliser des missions au sein : des commissariats de police, des compagnies républicaines de sécurité, de la police aux frontières et de la police judiciaire ;
  • Vous choisissez , en concertation avec le service qui vous accueille, la durée des missions  que vous réaliserez, dans la limite de 24 heures hebdomadaire  ;
  • La participation à la réserve citoyenne de la Police nationale ne vous confère pas pouvoir de police ;
  • Vous agissez en qualité de collaborateur occasionnel du service public ;
  • La mission de réserviste citoyen est bénévole , vous ne percevez donc ni indemnité, ni allocation ;
  • Vous vous engagez à respecter la Charte de la réserve civique ;
  • Vous bénéficiez de la continuité des prestations sociales  dont vous jouissez en dehors de l'exercice de vos missions ;
  • A l’issue d’une période de 3 ans d’engagement continus, dès lors que vous aurez atteint 350 heures d’engagement annuelles sur votre compte d’engagement citoyen (CEC), vous pourrez bénéficier de 20 heures de formation  ;
  • L'engagement peut être rompu à votre initiative ou à celle de l’organisme d’accueil.

Tout manquement à ces obligations ainsi que tout acte et propos de nature à entacher l’image de la police nationale entraîneront la cessation immédiate de votre engagement au titre de réserviste citoyen de la Police nationale.

Comment s’inscrire ?

Logo Réserve Civique

En vous connectant sur le  site internet de la réserve civique    

Vous candidatez sur le site de la réserve civique en vous identifiant et postulez directement aux offres.

ou prenez contact avec votre commissariat

La formation

Futur réserviste, vous recevez une formation de 2 jours , composée d’une journée de découverte et d’une journée d’intégration.

L’équipement

Vous exercez vos missions en tenue civile .
Vous ne portez pas de tenue d’uniforme et vous ne portez pas d’arme .

La réserve civile

Réserve civile

Initialement prévue pour les seuls policiers à la retraite, en vertu de la loi n° 2011-267 d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure du 14 mars 2011, la réserve civile est désormais également accessible à l'ensemble des citoyens âgés de 18 à 65 ans.




Vous êtes retraité de la police nationale

Le contrat d'engagement

Pour souscrire un contrat d'engagement dans la réserve civile au titre de retraité des corps actifs de la police, il faut : 

  • Ne pas avoir été admis à la retraite d'office ou par voie d'invalidité, 
  • Être âgé de moins de 65 ans, 
  • Satisfaire à la visite médicale d'aptitude.

Le contrat d'engagement est valable un an  renouvelable tacitement dans la limite de cinq ans . Il vous permet, en fonction des besoins des services, d'accomplir jusqu'à 150 vacations  maximum par an sur le territoire national  et jusqu'à 210 vacations  maximum par an pour les missions de coopération internationale.

Les missions

L’ensemble des missions de sécurité intérieure peut être confié aux réservistes, à l’exception des missions de maintien et de rétablissement de l’ordre public:

  • protection des personnes et des biens,
  • prévention de la criminalité et de la délinquance,
  • police judiciaire et renseignement.

La formation continue

Vous pouvez bénéficier de séances d’entraînement au tir  et de remise à niveau professionnels  si les missions confiées le nécessitent.

L'équipement

Pendant l'exercice de votre mission, vous disposez d'une carte professionnelle  qui atteste de votre qualité de réserviste. Si la mission exige le port de la tenue, les effets d'uniforme sont alors ceux détenus pendant la période d'activité. Vous devez donc maintenir en état votre tenue d'uniforme pendant toute la durée d'affectation dans la réserve civile. Pendant la mission, vous êtes doté d'un insigne de la réserve civile .

Des missions peuvent nécessiter le port de l'arme et du gilet pare-balles.

La rémunération

Chaque vacation ouvre droit à une indemnité journalière de réserve  (IJR) calculée en fonction des compétences requises pour exercer les missions confiées : auxiliaire, réserviste première ou deuxième classe, expert 1, 2 ou 3. Vous êtes policier retraité, l’indemnité journalière dépendra également de votre dernier grade au moment où vous avez cessé votre activité.

En savoir plus

Vous êtes citoyen

Les conditions

  •   Être de nationalité française;
  •   Être âgé de dix-huit à soixante-cinq ans;
  •   Être en règle au regard des obligations du service national: Journée Défense et Citoyenneté (JDC ex-JAPD) accomplie pour celles et ceux nés après le 31 décembre 1979;
  •   Ne pas avoir été condamné soit à la perte des droits civique ou à l’interdiction d’exercer un emploi public, soit à une peine criminelle ou correctionnelle inscrite au bulletin n° 2 du casier judiciaire;
  •   Posséder l’aptitude physique requise pour exercer une activité dans la réserve.

Les démarches

Remplir un dossier de candidature accompagné des pièces justificatives demandées et le retourner par voie postale auprès du secrétariat général pour l’administration du ministère de l'Intérieur (SGAMI) situé dans le ressort géographique de votre domicile. Si vous résidez en Ile-de-France le dossier de candidature est à transmettre par voie postale à la direction des ressources et de compétences de la police nationale (DRCPN).


Télécharger le dossier d'inscription correspondant à votre situation:

Consulter la carte des SGAMI

Le contrat d’engagement

Après avoir satisfait à un entretien de recrutement  et à la visite médicale d’aptitude , le service chargé de la gestion des réservistes vous proposera de signer un contrat d’engagement en qualité de réserviste de la police nationale. Ce contrat est d’une durée d’un an renouvelable tacitement dans la limite de cinq ans. Il précise la direction ou le service d’affectation, le niveau de fonctions exercées, la rémunération, l’organisation du temps de travail, la durée de l’obligation de disponibilité du réserviste et les modalités d’interruption ou de fin de contrat.

Les candidats retenus pour des missions de spécialistes peuvent faire l’objet d’un entretien complémentaire destiné à évaluer leurs compétences techniques au regard de la mission exercée.
Les missions
Vous pouvez participer à des missions de soutien à l’activité opérationnelle , de spécialiste ou d’agent de police judiciaire adjoint , dans la limite des conditions fixées par l’article 21 du Code de procédure pénale, en principe, au plus proche de votre domicile.

La formation

En fonction des missions qui vous sont confiées, vous bénéficiez d’une formation initiale de dix jours  dispensée dans une école nationale de police. Cette formation vous permettra d’acquérir les bases juridiques et techniques nécessaires à l’exercice de vos missions. Elle s’articule autour de quatre modules:

  •   Les principes d’organisation et de fonctionnement de la police,
  •   Les missions dévolues aux réservistes,
  •   Les règles de sécurité en intervention,
  •   Une information relative aux armes.

Si vous êtes recruté en qualité d'expert , vous effectuerez une seule journée de formation .
Si vous exercez des missions nécessitant la qualité d'agent de police judiciaire adjoint , vous participerez au préalable à une formation complémentaire de dix jours qui vous permettra d'acquérir des connaissances en matière de droit pénal et de procédure pénale.

L’équipement

Si vous exercez des missions sur la voie publique vous êtes doté d'une tenue, d'un gilet pare-balles, en fonction de la mission, et de l'insigne de la réserve civile. Vous n'êtes pas armés. Les autres missions sont exercées en tenue civile.

La rémunération

Chaque vacation ouvre droit à une indemnité journalière de réserve calculée en fonction des compétences requises pour exercer les missions confiées : auxiliaire, réserviste première ou deuxième classe, expert 1, 2 ou 3.

En savoir plus


Vous êtes adjoint de sécurité

Les démarches

Remplir un dossier de candidature , à transmettre auprès du secrétariat général pour l'administration du ministère de l'intérieur (SGAMI) situé dans le ressort géographique de votre domicile.

Le contrat d'engagement

Pour souscrire un contrat d'engagement dans la réserve civile au titre d'ancien ADS, il faut : 

  • avoir eu la qualité d'adjoint de sécurité pendant au moins trois années de services effectifs lors de la signature du contrat d’engagement dans la réserve civile de la Police nationale,
  • Ne pas avoir été condamné soit à la perte des droits civique ou à l’interdiction d’exercer un emploi public, soit à une peine criminelle ou correctionnelle inscrite au bulletin n° 2 du casier judiciaire;
  • Ne pas avoir fait l'objet d'une sanction disciplinaire incompatible avec l'exercice des missions de la réserve;
  • satisfaire à un entretien de recrutement avec un service d’emploi;
  • satisfaire à la visite médicale d'aptitude.

Le contrat d'engagement est valable un an  renouvelable tacitement, dans la limite de cinq ans . Il vous permet, en fonction des besoins des services, d'accomplir jusqu'à 150 vacations maximum par an  sur le territoire national.

Les missions

Vous pouvez exercer toutes les missions d'appui opérationnel à l'activité policière  : périmètre de sécurité (accidents, catastrophes), recherche de personnes disparues, participation à des dispositifs de sécurité lors de grands événements sportifs, culturels, à des opérations de préventions (senior, tranquillité vacances…) mais aussi des missions de police judiciaire  en qualité d'agent de police judiciaire adjoint (APJ21).
Si vous avez une compétence particulière, vous pourrez également effectuer des missions d'expertise  dans votre spécialité : interprétariat, expertise juridique, communication, informatique.

La formation

La formation initiale

Si votre contrat d’ADS a expiré depuis au moins deux ans, vous bénéficiez d’une formation initiale obligatoire de 10 jours ouvrables. Cette formation est axée sur la déontologie, les règles de sécurité en intervention ainsi que sur les connaissances juridiques nécessaires à l’accomplissement de votre mission.

La formation continue

Vous avez une obligation de formation axée sur le tir, les gestes et techniques professionnels d’intervention. Vous bénéficiez également d’une remise à niveau des connaissances à la demande de votre service d’emploi et fonction des besoins de ce dernier.

L'équipement

Pendant l'exercice de votre mission, vous disposez d'une carte professionnelle qui atteste de votre qualité de réserviste. Certaines missions s'exercent en tenue d'uniforme, vous serez alors doté d'un insigne de la réserve civile. Des missions peuvent nécessiter le port de l'arme et du gilet pare-balles.

La rémunération

Chaque vacation ouvre droit à une indemnité journalière de réserve (IJR) calculée en fonction des compétences requises pour exercer les missions confiées : auxiliaire, réserviste première ou deuxième classe, expert 1, 2 ou 3.

En savoir plus

CONTACTS
La section réserve civile de la préfecture de police se tient à votre disposition pour répondre à vos interrogations et vous accompagner dans votre démarche.


Ecrivez-nous