×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur les cookies .

Démarches  

Fermetures exceptionnelles :

Le bureau des permis de conduire  sera fermé au public le lundi 20 novembre 2017 .

En raison de travaux, la préfourrière Charléty  (Paris 13e) sera fermée du 9 au 22 novembre 08h00.  Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.

Les dispositifs d'insertion professionnelle

Modifié le 02/04/2015

insertion professionnelle

La Préfecture de Police a mis en place, en novembre 2004, au sein de sa direction des ressources humaines, une mission insertion professionnelle des personnes en situation de handicap (MIPPSH), chargée d’assurer un suivi personnalisé et individualisé de l’ensemble des personnels en situation de handicap ou bénéficiaires de l’obligation d’emploi, conformément à la législation en vigueur. Cette structure est rattachée depuis le mois de juin 2013 au service des politiques sociales au sein de la sous-direction de l'action sociale et est intégrée au bureau des prestations sociales, de la santé et de la sécurité au travail.

La MIPPSH veille à l’intégration au sein des services de chaque nouvel arrivant bénéficiaire de l'obligation d'emploi, qu’il soit lauréat de concours ou qu’il ait été recruté par la voie contractuelle.

La sous-direction des personnels organise le recrutement des personnes en situation de handicap  sur la base de leurs compétences professionnelles et les accompagnent individuellement pendant la première année du contrat, puis tout au long de leur carrière au sein de la Préfecture de Police.

Une intégration réussie repose sur la prise en compte des préconisations délivrées par le médecin de prévention pour assurer les meilleures conditions de travail possibles dès la prise de fonction, notamment en procédant aux éventuels aménagements du poste de travail ou en apportant l’appui technique nécessaire.

Pour mettre en œuvre les dispositions de la loi n° 2005-102 du 11 février 2005, pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées qui crée notamment le fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), la Préfecture de Police a élaboré un premier plan triennal d’actions pour les années 2009-2012 en faveur du développement de l’emploi, de l’accueil et de la promotion de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

Ce plan étant arrivé à expiration, il s'agit aujourd'hui de proposer au FIPHFP une nouvelle convention pour 2013-2016 . Cette convention permet au fonds d’apporter un soutien financier conséquent à la Préfecture de Police pour mettre en œuvre de nombreuses actions en faveur du maintien dans l’emploi et de l’intégration des personnes en situation de handicap.

Parmi les grands objectifs proposés dans ce plan triennal d’actions, il a été décidé d’accentuer le recrutement de travailleurs handicapés par la voie du concours ou par le biais d’un contrat d’un an éventuellement renouvelable  à l’issue duquel les intéressés sont titularisés s’ils donnent satisfaction.

Ce dispositif prévoit l’embauche, sur une période de trois ans, de 64 personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi.  Les postes offerts correspondent principalement à des profils administratifs tels qu’agents d’accueil et de réception, gestionnaires de dossiers, agents chargés de la gestion du courrier, agents de bureau. En outre, la Préfecture de Police formera 3 apprentis en situation de handicap au cours de la même période.

La Préfecture de Police prévoit ainsi d’atteindre le taux d'emploi de personnels en situation de handicap de 6% imposés par la loi.