×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur les cookies .

Les dispositifs d'insertion professionnelle

Modifié le 21/11/2018

insertion professionnelle

La préfecture de Police a mis en place, en novembre 2004, au sein de sa direction des ressources humaines, une mission insertion professionnelle des personnes en situation de handicap (MIPPSH), chargée d’assurer un suivi personnalisé et individualisé de l’ensemble des personnels en situation de handicap ou bénéficiaires de l’obligation d’emploi, conformément à la législation en vigueur. Cette structure est rattachée depuis le mois de juin 2013 au service des politiques sociales au sein de la sous-direction de l'action sociale et est intégrée au bureau des prestations sociales, de la santé et de la sécurité au travail.

La MIPPSH veille à l’intégration au sein des services de chaque nouvel arrivant bénéficiaire de l'obligation d'emploi, qu’il soit lauréat de concours ou qu’il ait été recruté par la voie contractuelle.

La sous-direction des personnels organise le recrutement des personnes en situation de handicap  sur la base de leurs compétences professionnelles et les accompagnent individuellement pendant la première année du contrat, puis tout au long de leur carrière au sein de la préfecture de Police.

Une intégration réussie repose sur la prise en compte des préconisations délivrées par le médecin de prévention pour assurer les meilleures conditions de travail possibles dès la prise de fonction, notamment en procédant aux éventuels aménagements du poste de travail ou en apportant l’appui technique nécessaire.

Pour mettre en œuvre les dispositions de la loi n° 2005-102 du 11 février 2005, pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées qui crée notamment le fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), a élaboré depuis 2009 plusieurs plans d'actions  en faveur du développement de l’emploi, de l’accueil et de la promotion de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

En 2017, le taux d'emploi de 6 % de personnels en situation de handicap imposé par la loi est ainsi atteint par la Préfecture de police.