Demarches  

Taxis professionnels  : pour les transferts d’autorisation de stationnement la signature du registre s’effectue uniquement sur rendez-vous : cliquez ici

 

Remise du prix du quai des Orfèvres 2020

Mardi 5 novembre, le 73e prix du quai des Orfèvres a été remis à Alexandre Galien pour son roman "Les cicatrices de la nuit" lors d'une cérémonie présidée par Didier Lallement, préfet de Police, en présence de Gérard Jugnot, parrain du prix 2020.

L’édition 2020

couverturePQO2020_72

Pour son premier roman en solo "Les cicatrices de la nuit", Alexandre Galien nous entraine dans les services d’une direction qu’il connait bien. Cet ancien policier de la direction régionale de la police judiciaire désormais écrivain suit les premiers pas du commandant Philippe Valmy muté à la brigade criminelle après vingt ans de « Mondaine ».


Alors qu’il espère s’éloigner des bars et des boîtes où il restait jusqu’à l’aube, et ainsi sauver son mariage, son personnage découvre que la victime de sa première affaire de meurtre est une de ses anciennes indics… et qu’il va devoir replonger dans les eaux troubles du Paris nocturne.







Le prix du quai des Orfèvres

affiche_PQO-2020

Créé en 1946 par Jacques Catineau, le prix du quai des Orfèvres couronne chaque année, sur manuscrit anonyme, un roman policier français, décrivant les modalités de fonctionnement de la police et de la justice françaises.


Le jury du prix du Quai des Orfèvres, placé sous la présidence de Christian Sainte, directeur régional de la police judiciaire de la préfecture de Police, est composé d’une vingtaine de membres, personnalités occupant des fonctions ou ayant eu une activité leur permettant de porter un jugement qualifié sur les œuvres soumises à leur appréciation.


Posté le 05/11/2019