Ça tourne à la PP !

Modifié le 15/04/2014


La préfecture de police participe chaque année au salon des lieux de tournage où elle renseigne les professionnels.
full size
La préfecture de police participe chaque année au salon des lieux de tournage où elle renseigne les professionnels.
La préfecture de police participe chaque année au salon des lieux de tournage où elle renseigne les professionnels.
La préfecture de police participe chaque année au salon des lieux de tournage où elle renseigne les professionnels.
La cellule des prises de vues de l’Etat-Major de la DSPAP délivre les autorisations de tournage.
La cellule des prises de vues de l’Etat-Major de la DSPAP délivre les autorisations de tournage.
1 361 d’autorisations de prises de vues ont été délivrées en 2012 par la cellule des prises de vues de la préfecture de police (contre 1170 en 2011).
1 361 d’autorisations de prises de vues ont été délivrées en 2012 par la cellule des prises de vues de la préfecture de police (contre 1170 en 2011).
Parmi les tournages autorisés, on compte ces dernières années « 36 quai des Orfèvres » ou encore « Les témoins » (ici, image du film)...
Parmi les tournages autorisés, on compte ces dernières années « 36 quai des Orfèvres » ou encore « Les témoins » (ici, image du film)...
Les 2 types de procédures pour les demandes d'autorisations visent à concilier la liberté de créer et les besoins de la profession cinématographique.
Les 2 types de procédures pour les demandes d'autorisations visent à concilier la liberté de créer et les besoins de la profession cinématographique.