×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur les cookies .

Démarches  

L'accueil des usagers d'une salle de réception du public étranger (salle séjour 1 recevant à titre principal les ressortissants d'Asie, Océanie, Europe, Proche Orient Amérique) connaît des perturbations que nous nous efforçons de régler dans les meilleurs délais. Merci de votre compréhension.

 

Zoom sur...« La découverte d’un colis suspect »

Si vous constatez la présence d'un paquet abandonné, voici ce que vous devez FAIRE et NE PAS FAIRE.

  • Ne pas manipuler l’objet  : ne pas le déplacer, l’ouvrir, le mouiller, le couvrir.
  • Si vous êtes à proximité du colis « suspect », n’utilisez pas d’appareils qui émettent des ondes  (téléphone portable, tablette...) ou qui sont connectés (wifi, bluetooth) car il existe des systèmes pouvant être activés de cette façon.
  • Ne modifiez pas l’environnement des lieux en allumant ou éteignant la lumière par exemple, ou en faisant fonctionner un appareil électrique.
  • Tenez vous à distance,  puis prévenez immédiatement votre responsable ou le service de sécurité. Dans le cas où des clients sont présents, faites en sorte qu'ils s'éloignent, dans le calme.
  • Prévenez ou faites prévenir les services de police  en composant le 17 depuis un téléphone fixe.
  • Mémorisez visuellement l’objet afin de pouvoir donner un maximum d’informations aux policiers qui interviendront (description, localisation).

Évacuation

L'alerte signalant l'évacuation peut se faire par haut-parleurs ou par téléphone lorsque le réseau interne permet de faire sonner l’ensemble des postes fixes.

L’utilisation de l'alarme incendie n’est pas recommandée  car la procédure d'évacuation est différente. En effet, dans le cas d'un colis « suspect », il faut que chacun prenne ses affaires personnelles (mallette, sac à dos...) afin de ne pas multiplier le nombre d'objets abandonnés et donc potentiellement suspects.

  • Quittez le bâtiment en suivant les panneaux d’évacuation d’urgence. Utilisez toujours les escaliers .
  • Si vous travaillez dans un grand ensemble immobilier, suivez les instructions des services de sécurité.
  • Vérifiez bien que personne ne reste à l’intérieur des locaux , fermez la porte (SANS LA VERROUILLER), et inscrivez-y la mention « VIDE » (au stylo, au feutre, à la craie...).

Point de rassemblement

  • Lorsque vous avez évacué le lieu, rendez vous au point de rassemblement, dans le cas où il a été prévu.
  • Effectuez le comptage du personnel  afin de vous assurer de n'avoir oublié personne à l'intérieur du bâtiment.
  • ATTENTION  : Vous ne devez pas avoir de vue directe sur le colis  « suspect ». Éloignez-vous également des surfaces vitrées, afin d’éviter les éclats de verre en cas de déflagration.
  • Si les services de police ne sont pas encore sur place, avertissez de la situation les commerçants situés à proximité de votre bâtiment.

A l’arrivée des secours

  • Les personnes connaissant bien les lieux doivent signaler auprès des services de secours (police, pompiers) tout élément susceptible d'entraîner un risque  (exemple : présence d'une cuve de fioul ou d'une arrivée générale de gaz, entrepôt de produits inflammables dans une pièce...)
  • Suivre à la lettre les instructions  qui vous sont données.
  • Ne retournez dans les locaux qu'après l'autorisation expresse des responsables des services de secours.

Que faire après?

L'objet est un bien abandonné qui ne représente pas de danger : profitez de cet incident pour sensibiliser le personnel sur les consignes à respecter lors de la découverte d'un objet suspect. L'objet contenait un explosif qui ne s'est pas déclenché ou qui a été désamorcé : les services de police vont vous auditionner, ainsi que toutes les personnes susceptibles de fournir un renseignement.

  • Communiquez les coordonnées de vos employés,
  • Sauvegardez vos enregistrements de vidéoprotection .
  • Ne touchez à rien dans vos locaux tant que les services chargés de relever les traces et indices ne sont pas intervenus (identité judiciaire)
  • Si vous ou vos employés avez été choqués, informez-en les sapeurs-pompiers.
  • Vous pouvez également contacter l'institut national d'aide aux victimes et de médiation Inavem  qui écoute, informe et conseille les victimes d'infractions ainsi que leurs proches.
  • Victime d’acte de terrorisme, vous pouvez être indemnisée par le fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d'autres infractions (FGTI), consultez le site Internet Service public .

Préconisations

  • Prévoyez une procédure d’évacuation et sensibilisez votre personnel.
  • Réalisez régulièrement des exercices d'évacuation.
  • Ne laissez jamais sur la voie publique des objets pouvant être dangereux. Par exemple : Bonbonnes de gaz, produits nocifs…
  • Faites en sorte qu'ils ne soient pas laissés sans surveillance jusqu'au passage des encombrants / éboueurs / sociétés spécialisées dans le conditionnement de ce type de produit.
  • En cas de vol de matériaux dangereux (gaz / produits chimiques…) lors d'un transport par exemple, signalez le immédiatement aux services de police avec le contenu exact du vol.
  • Signalez toute « perte » / « vol » dans un inventaire fait au sein de votre entreprise avec ce type de matériau.

Posté le 18/11/2015