×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur les cookies .

Maintenance  

Le site Internet de la préfecture de police sera momentanément indisponible dimanche 25 juin de 9h30 à 12h30 . Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.

 

Une bonne information a permis deux interpellations !

Le 20 janvier 2016 Cespplussur envoyait un SMS à l’attention des buralistes pour leur signaler une escroquerie en usage pour les recharges de cartes bancaires (cette information avait pu être obtenue à l'aide du concours des effectifs du commissariat de Neuilly-sur-Seine).

Le 28 janvier dans l’après midi, deux individus se présentaient dans un bureau de tabac du 7e arrondissement pour recharger une carte pré-payée.

L’un des individus prenait le ticket émis par le buraliste et grâce à un dispositif s’apparentant à un porte-clé « caméra » enregistrait le numéro sur ce document.

Puis il prétextait une erreur de sa société pour refuser cette opération…

Le buraliste avisé de cette « arnaque » contactait les services de Police, qui interpellaient les individus en fuite dans leur véhicule.



Ils étaient placés en garde à vue par les effectifs du 7e arrondissement.


Voici le SMS qui avait été envoyé aux buralistes :

CESPPLUSSUR
 
 Buralistes
 
 Attention escroquerie à la carte pré-payée !
 

 A Neuilly un escroc réussissait à obtenir le code pour recharger sa CB
 Il demandait une recharge (250€) le buraliste sortait le ticket sur le comptoir
 L’homme changeait d’avis et partait en s’excusant.
 L’opération ne pouvant être annulée le buraliste voulait créditer sa propre CB
 Impossible, car le code était déjà utilisé !
 Le ticket n’était pas remis lors de cette opération il existe un soupçon d’enregistrement vidéo (lunettes-caméra) pour avoir le code sur le ticket
 

 Ne montrez rien tant que le paiement n’est pas effectué

Posté le 04/02/2016