×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur les cookies .

 

Tic Tac fatal pour voleurs de montres

Depuis septembre 2013, une recrudescence des vols de montres de luxe était constatée dans les beaux quartiers de la Capitale.

Plusieurs « équipes » travaillaient de concert pour dérober les montres sur les poignets des victimes (vol à l'arraché, vol violences, vol par ruse...).
Les investigations duraient plusieurs mois pour remonter l'ensemble de la filière.
Les voleurs étaient identifiés et interpellés dans un premier temps. Plusieurs dizaines de vols leur étaient imputés.
Les investigations permettaient de retrouver le « cerveau » de cette filière au domicile de sa petite-amie.
Entendu, il reconnaissait une partie des faits alors que sur les réseaux sociaux plusieurs annonces de montres étaient retrouvées sous son pseudonyme.
Les voleurs étaient déférés et écroués.


Conseil :
Ces types de vols sont particuliers : les voleurs ne peuvent écouler la marchandise sur des circuits traditionnels ou sinon ils ont besoins d'autres « éléments » pour ce faire.

Parmi ces « éléments », on retrouve :

  • Les documents d’authenticité
  • Les factures
  • Les boîtes


Les deux premiers sont aisément falsifiables.
Par contre, les « boites » de montres sont plus difficiles à contrefaire.


Si vous rencontrez, une personne qui vous réclame (même à l’achat), plusieurs « boîtes » de montres vide, pour une ou plusieurs raisons, et par n’importe quel moyen (téléphone, fax, mail, etc.), ne lui en fournissez pas.

Essayez d'obtenir ses coordonnées pour signaler cette « anomalie » auprès de votre correspondant local de sûreté.


Posté le 17/01/2014