×

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus sur les cookies .

Scenarii de crues de la Seine

Modifié le 10/02/2016

La cartographie ci-dessous,  permet de visualiser des scenarii de crues de la seine. Ces scenarii s'appuient sur des simulations.

Ce sont des documents de travail qui n’ont aucune valeur réglementaire.




Scénarios de crue :

Afin de préparer la gestion de crues exceptionnelles en Ile-de-France, des cartes de simulation de l'inondation ont été développées par la Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie (DRIEE).

Ces projections sont construites à partir du débit des principaux cours d'eau d'Ile-de-France que sont la Seine, la Marne et l’Oise. Quatre scénarios ont ainsi pu être construits :

  • R0.6, correspondant à 60% du débit de 1910,
  • R0.8, correspondant à 80% du débit de 1910,
  • R1.0, correspondant à 100% du débit de 1910,
  • R1.15, correspondant à 115% du débit de 1910.

Pour chacun de ces scénarios, il existe une transposition en hauteur d'eau pour chacune des stations de mesures de la DRIEE. A titre indicatif, les hauteurs correspondantes pour l'échelle d'Austerlitz sont les suivantes :

  • R0.6 : environ 5m70 à l'échelle d'Austerlitz,
  • R0.8 : environ 6m90 à l'échelle d'Austerlitz,
  • R1.0 : environ 8m10 à l'échelle d'Austerlitz,*
  • R1.15 : environ 9m10 à l'échelle d'Austerlitz.

* La hauteur d'eau pour R1.0 diffère par rapport à celle atteinte en 1910 qui était de 8m62. Cet écart s'explique en raison des aménagements qui ont été réalisés sur le fleuve depuis cette crue (grands lacs, murettes et digues de protection, ...)


NOTA :
  • Le modèle hydraulique utilisé ne prend uniquement en compte les inondations par débordements directs à partir du lit mineur de la rivière ; sont donc exclus les phénomènes liés aux remontées de nappes et aux remontées dans les ouvrages d'assainissement et les réseaux.

  • Les résultats obtenus intègrent des facteurs d'imprécision liés à d'une part à l'hydrologie et d'autre part à la schématisation hydraulique. Ainsi, tous les résultats en hauteur sont fournis avec une marge d'erreur de + ou – 15 cm et les débits avec une marge de 5%.

Pour plus d'information, consultez le site de la DRIEE.



Viabilité routière :

Pour préparer les actions à mener en période de grande crue, tous les services ont besoin de connaître non seulement les périmètres probablement inondés selon différents scénarios de hauteurs d’eau, mais aussi la voirie qui pourra être utilisée dans ces divers scénarios. Le terme « viabilité » désigne l’état de la voirie qui est ouverte à la circulation et non inondée, abstraction faite des conditions de circulation proprement dite, beaucoup plus difficiles à prévoir.


Scénarios : Le scénario R0.8 correspond au début d'inondation du réseau autoroutier ; en deçà (scénario R0.6), des voiries locales parfois importantes sont inondées (par exemple le long de la Seine dans le 92, ou l’entrée dans Paris porte de Bercy) mais les grands flux de circulation ne sont pas sensiblement affectés.

Ces cartes reflètent l’état des connaissances en 2005 à l’échelle régionale et doivent être modifiées et précisées en fonction des connaissances locales. Une mise à jour est en cours.